Je m'appelle Laurent, et j'ai voyagé pendant environ trois ans au guidon de ma moto dans des douzaines de pays à travers le monde. Le but de ce site est simplement offrir des renseignements de base pour les voyageurs qui désirent partir en voyage autour du monde avec leur propre véhicule. Par ailleurs, j'ai écrit un livre qui parle du sujet.

Ces informations sont issues de ma propre expérience extensive de voyages au long cours, de nombreuses discussions avec d'autres overlanders, ainsi que de recherches diverses. Toutefois n'oubliez pas que la situation politique et sécuritaire évolue vite, surtout en Afrique et au Moyen-Orient, et les règles et les lois peuvent changer du jour au lendemain. C'est surtout vrai pour les routes dont l'état peut changer drastiquement d'une saison à l'autre, souvent parce que la saison des pluies a détruit des routes non entretenues, mais aussi parce que chaque années des centaines de pistes sont goudronnées. Renseignez-vous toujours avant de prendre une décision. Une des meilleures sources d'information sur le web est Horizons Unlimited. L'idéal est bien sûr de recueillir des informations récentes de la part de voyageurs ayant fait le trajet inverse, c'est une bonne raison de s'arrêter dans les quelques guesthouses et campements bien connues parmi les overlanders. Les locaux sont souvent de bon conseil, quoique parfois ils sont également très mal informés sur la situation hors de leur ville.

Disclaimer: les cartes, données et autres informations contenues dans ce site sont purement informationnelles et n'engagent aucunement l'auteur, qui ne pourra pas être tenu responsable des ennuis qui pourraient vous arriver dans votre voyage. En d'autres termes, si vous décidez de partir dans un pays dangereux vous en assumez les risques; en aucun cas je ne vous aurai incité ou encouragé à le faire (voir aussi: "Le site du ministère des affaires étrangères déconseille tout voyage en ..").

Le gouvernement français (ou anglais ou belge ou suisse) a la responsabilité d'informer ses citoyens des dangers encourus lors de voyages dans des pays étrangers. Comme ces messages s'adressent à l'ensemble de la population, il prend le maximum de précaution, pour ne pas être ensuite accusé de ne pas nous avoir prévenu. Beaucoup de pays sont donc déconseillés "par défaut" alors que la situation sur le terrain en le justifie pas forcéement. C'était assez flagrant juste après l'enlèvement et l'exécution d'un touriste français en Algérie à l'été 2014: juste après, le ministère déconseillait de se rendre dans la plupart des pays musulmans !

D'autre part, les ambassades sont également chargées d'organiser le sauvetage et le rappatriement de personnes en difficulté à l'étranger, et cela coûte de l'argent. Mais cela va plus loin: ces informations ont des conséquences légales envers les agences de voyage: celle-ci ne sont plus autorisées à proposer des voyage à destination de régions déconseillées par le gouvernement.

L'exemple le plus frappant de manque de discernement de la part des fonctionnaires du Quai d'Orsay est l'Iran : il est en rouge sur le site du ministère, alors que c'est certainement un des pays les plus sûrs pour les voyageurs (en tous cas bien plus que le Brésil ou la Thaïlande pour prendre des exemples au hasard de pays où des touristes sont régulièrement attaqués et volés). D'un autre coté, est-ce que le gouvernement serait heureux si les Américains mettaient en rouge les quartiers nords de Marseille ?

La décision finale dépend donc uniquement de vous, donc renseignez-vous bien, si possible avec des informations de première main ou sur des forums de voyageurs.

Il est très difficile de répondre de manière précise à ce genre de question, car les pays peuvent changer leurs règles de visa à tout moment (c'est surtout le cas en Afrique). Référez-vous à un guide voyage récent, ou pour être sûr appelez l'ambassade du pays. Vous pouvez également vous référer au site du ministère des affaires étrangères, ainsi que celui des compagnies aériennes. Notez que :

  1. Non seulement les règles officielles changent souvent, mais les consulats ont parfois une certaine liberté pour appliquer d'autres règles (surtout en Afrique).
  2. Les règles dépendent de la nationalité. Si un Anglais vous promet que l'on peut entrer dans tel pays sans visa, cela s'applique peut-être uniquement aux Anglais !
  3. Les prix varient souvent selon les consulats.
  4. Les formalités et documents nécessaires sont différentes de cas en cas.
  5. Quelques pays permettent d'obtenir un visa à l'arrivée à l'aéroport, mais pas à une frontière terrestre (p. ex. l'Éthiopie).

C'est non seulement inutile mais c'est surtout impossible. La plupart des visas ne sont valables que pour une durée limitée, et si votre voyage dure plus qu'un ou deux mois, vous devrez forcéement en acquérir en cours de route. De manière générale, toutes les ambassades ont un service consulaire qui vend des visas aux voyageurs, avec pourtant quelques exceptions notoires : certains pays ne délivrent de visa que dans son pays de résidence (donc en France pour un Français). C'est le cas notamment de l'Ėthiopie, du Pakistan, etc.. Dans ce cas il faudra envoyer votre passeport chez vous et demander à un proche de faire les démarches à votre place.

C'eest une des questions les plus débattues et les plus difficiles à répondre. Inutile ici d'entrer dans un débat BMW vs. KTM, les forums sont remplis de discussions stériles de ce genre. Le meilleur conseil que l'on puisse donner, est que si vous aimez votre noto et qu'elle vous donne satisfaction, c'est un bon début. A part ça, voilà quelques pistes de réflexion :

  • Si vous avez un budget réduit, alors la moto que vous utilisez tous les jours est votre meilleur candidate.
  • Suivant la destination et le type de routes que vous visez, la moto idéale sera différente.
  • N'oubliez pas que dans certains pays pauvres les concessionnaires et les pièces détachées sont inexistantes. Donc plus votre moto est simple et plus vous aurez des chances de vous faire aider en cas de panne.
  • La règle universelle du baroudeur est : voyagez léger !

Il n'y a pas de réponse toute faite à ce genre de question. Il existe probablement un itinéraire le plus rapide, une route qui est en meilleur état et un parcours qui est le plus beau. Ce sont parfois trois routes différentes, alors selon vos envies et votre style de conduite, vous préferrerez peut-être la rapidité de l'autoroute aux virolos des routes de campagne ; ou vous prendrez plus de plaisir à négocier des pistes sableuses plutôt que des épingles de cols.

Parois pourtant, il existe une route évidente : parce que les autre sont en trop mauvais état, ou parce que c'est la moins dangereuse ou tout simplement parce que c'est la seule ! C'est le cas par exemple de la route entre l'Iran et le Pakistan, ou la route entre Irkoutsk et Vladivostok.

Les routes décrites sur la carte intéractive sont les itinéraires les plus fréquentés par les overlanders. Ce ne sont pas forcément les plus beaux ou les plus intéressants, mais cela permet de passer (relativement) facilement d'un point A à un point B.

L'idée que je défends du voyage est opposée au principe des roadbooks qu'il faut suivre pas à pas. Un des avantages d'avoir son véhicule personnel est de pouvoir aller où l'on veut et comme on le sent, une fois sur place. L'improvisation et la surprise est un facteur important de la réussite du voyage.

Si vous désirez tout de même des traces précises, il existe de nombreux sites de partage. Des entreprises commerciales vendent également des roadbooks tous faits.

Vous trouverez un système de commentaires au bas de chaque page. Mettez une note avec vos suggestions, et j'essayerai de les incorporer dans une mise à jour. Ou alors peut-être que cela suscitera une discussion.

comments powered byDisqus